TIPS #1 : EXPATRIATION AU CANADA

27 mai 2019

Un nouvel petit article voyage. Qui change de d’habitude, puisqu’il concerne l’expatriation au Canada. L’an dernier j’ai eu la chance
de visiter un petit bout de ce pays pendant quelques jours. Et je vous garantie qu’il vaut le détour !

Vous êtes nombreux à m’avoir posé des questions concernant l’expatriation, l’obtention du permis et la vie en générale au Canada. Je suis mal placée pour parler de tout ça, cet article ne sera donc pas rédigé par moi. Mais par Ombeline qui a vécu deux ans dans ce si joli pays.

Je vous ai donc publié une story sur mon Instagram pour lui poser toutes vos questions à ce sujet ! Je les ai toutes regroupées, et aujourd’hui
je laisse Ombeline vous répondre.

Belle lecture !

Aujourd’hui, Nolwenn m’a laissé écrire quelques mots sur son blog pour vous parler de mon expérience personnelle et professionnelle au Canada. Vous avez été nombreux à lui poser des questions sur la vie outre Atlantique, je vais donc essayer de vous répondre le plus précisément possible.

> La première question qui m’a été posé était « Pourquoi le Canada ? »


C’est une question à laquelle j’ai souvent dû répondre depuis ces deux dernières années ! Avant tout, avec Kévin, mon conjoint, nous souhaitions partir vivre une expérience à l’international à la fin de nos études mais nous voulions également acquérir une expérience professionnelle dans nos domaines respectifs. Revenant d’un voyage au Canada, Kévin était tombé sous le charme de ce pays.

C’est donc tout naturellement que nous avons fait le choix de partir au Canada et plus précisément au Québec, province francophone
du Canada afin de nous permettre de trouver plus facilement un emploi dans nos secteurs d’études.

/ LE DEPART

« Pour chaque fin il y a toujours un nouveau départ. »  C’est ce qu’a écrit Antoine de Saint-Exupéry dans Le Petit Prince.
Pour moi la fin de mes cinq années d’études en communication et marketing marquait donc un nouveau départ pour le Canada !

> Comment trouver le courage de tout quitter ?

Partir au Canada était un choix mûrement réfléchi (on avait préparé ce projet pendant plus d’un an), c’était donc pour moi une nouvelle aventure qui m’attendait et que je souhaitais vivre. Et surtout je ne partais pas seule vers l’inconnu et je savais qu’à deux on serait plus forts !

Alors bien-sûr le départ a été difficile, quitter notre famille, nos amis et nos habitudes mais on savait au fond de nous que l’aventure de notre vie nous attendait et qu’on en reviendrait forcément grandis…

> Les choses les plus importantes à mettre dans sa valise ?

Je dirais que, ce qui a été le plus important pour moi, c’était un album photo avec toutes les personnes de ma famille. Il nous a été offert juste avant notre départ et chacun avait pu nous laisser un petit mot. Cet objet symbolisait tout l’amour que me portait ma famille et lorsque la distance était difficile, j’aimais me replonger dedans…

D’un point de vue plus pratique, les vêtements de Décathlon sont vraiment la meilleure chose à emmener ! Sous-vêtements techniques pour le froid, chaussures de randonnées, vêtements de sport, il y a de quoi bien s’équiper à petits prix ! Mais par chance, depuis quelques mois Décathlon s’est installé au Québec…

> Qu’est ce qui t’as le plus surprise en arrivant au Canada ?

Je dirais LA NEIGE ! Je suis arrivée en janvier 2017 soit en plein milieu de l’hiver ! Je me souviens donc, que la première chose que j’ai regardé par la fenêtre du bus qui nous emmenait de l’aéroport de Montréal à Québec, c’était de la neige ! Je ne voyais que ça à perte de vue, un épais manteau blanc qui semblait avoir tout recouvert…

/ LE TRAVAIL

Souvent au coeur des questions qu’on se pose il y a le travail au Canada. Souvent plein de mythes et d’idées reçues en tête, on pense que le Saint Graal nous attend là-bas…

> Faut-il un visa particulier pour travailler là-bas ? Combien de temps est-il valide ?
Les démarches à faire pour travailler au Canada ?

Je suis partie à Québec, avec mon conjoint, en janvier 2017 avec un PVT (Permis Vacances Travail) d’une durée de 2 ans. Mais il existe de
très nombreux visas de travail pour immigrer au Canada. Tout dépend de votre âge, de la province où vous souhaitez vous installer, de votre domaine professionnel et de vos objectifs.

Si vous souhaitez partir pour une expérience professionnelle dans ce beau pays, il faudra vous rapprocher des sites de l’immigration du Canada afin d’obtenir le plus d’informations possibles selon votre profil. Vous aimeriez tenter l’aventure du PVT ? Consultez aussi le site pvtistes.net, vous trouverez une mine d’informations pour vous préparer à cette aventure…

> Comment est le marché du travail au Canada ?

Je vous parlerais uniquement du marché du travail au Québec puisque c’est là que j’ai vécu et travaillé pendant deux ans.

Il est vrai qu’il y a beaucoup d’emplois disponibles au Québec, tout dépend dans quel domaine vous souhaitez travailler. Si vous souhaitez
un emploi alimentaire, vous pouvez en trouver un très rapidement et facilement, que ce soit dans les magasins, restaurants ou supermarchés.

Pour ma part, je voulais évoluer dans mon domaine d’études : la communication et le marketing. Tout comme en France, c’est un secteur
très prisé, il y a peu d’offres disponibles, j’ai donc mis quelques mois avant de trouver mon premier emploi. Mais j’ai quand même réussi à trouver deux postes dans lequel j’ai pu évoluer et m’épanouir.

Ce qu’il faut avant tout retenir c’est que la vision du travail est très différente. Exit les contrats de travail, les CDI, les CDD, etc.
Là-bas, on vous donnera votre chance, si vous ne convenez pas l’entreprise aura le droit de vous demander de quitter votre emploi mais si l’entreprise
ou le poste ne vous convient pas vous aurez aussi le droit de partir quand vous le souhaiterez. L’humain et les relations sont aussi importantes que vos diplômes et vos compétences…


Rendez-vous dans un second article pour la suite, le Canada en quelques mots et la vie quotidienne. Mais en attendant, suivez Ombeline et Kévin sur Instagram pour découvrir encore plus de photos de ce si beau pays !