FOOD #1 : LE PETIT BRETON

20 février 2019

Aujourd’hui, nous allons parler food, et de crêpes ! Qui n’aime pas les crêpes ? Salé ou sucré, c’est le repas facile et si bon en toutes circonstances. En bon Français qui se respecte, nous avons donc fêté la Chandeleur à Dublin.

Si je dois vous conseiller une crêperie, c’est bien celle-ci : Le Petit Breton. Elle se situe à Dublin 9 (1A Drumcondra Road Lower, Drumcondra). Facilement accessible en bus depuis le centre-ville ; vous pouvez retrouver toutes les informations et le menu sur leur site internet (http://www.lepetitbreton.ie) et plus sur leur Instagram.

Vous l’aurez compris, Le Petit Breton est tenu par un Français : Grégory Autret. Le chef de cette crêperie est un véritable Breton, né dans
le Finistère : ou plus précisément le bout du monde (petit clin d’oeil à mon papa qui va lire cet article). Il honore la tradition familiale !

Un accueil chaleureux et une équipe vraiment professionnelle, malgré le monde nous n’avons pas attendu. En revanche, la crêperie n’est
pas très grande et cela donne un cadre très chaleureux et convivial, mais le week-end pensé à y aller tôt, car il y a du monde !

La décoration est très cosy et moderne, cela change du bleu partout que l’on retrouve dans les crêperies en Bretagne. Mais ici, elle reste
tout aussi typique et nous sommes tout de suite mis dans l’ambiance.

Première étape : l’apéro comme tous bons Français. (Fun fact : nous nous sommes fait dévisager par nos voisins Irlandais qui eux étaient tous là pour le Brunch avec leur thé et leur café. Pendant que nous étions au Coca et à la limonade avec nos crêpes salés.)
On a donc débuté par une crêpe salé. Il y a une importante carte avec pleins de choix différents et pour tout les goûts ! Pour les salés comptez entre 7€95 et 9€95 ce qui est très raisonnable !

J’ai donc pris une Celtic, composé de bacon fumé croustillant, du fromage de chèvre, de la crème fraîche et des oignons au cidre. Je me suis tout simplement régalée ! L’association des aliments étaient en totale harmonie et la cuisson de la crêpe était parfaite.

Celtic, 2019 © Nolwenn and cie

Seconde étape : la sucrée. J’ai longuement hésité, mais j’ai fini par me laisser tenté par la Plougastel. Elle est composée de fruits rouges, nappée de flocons de chocolat blanc et d’une boule de glace. Comme pour la salé, la sucrée était parfaitement cuite et un vrai délice.
Sans oublier un verre de cidre pour l’accompagnement. Comptez entre 3€95 et 7€95 pour une crêpe sucrée.

Plougastel, 2019 © Nolwenn and cie

Je vous recommande sans hésitation cette crêperie qui apporte un petit bout de Bretagne en Irlande. Et vous, plutôt crêpe sucrée ou salé ?